A Antoine

lettre à Antoine
2 Beekman place , New York city N.Y.
Remarque chéri que j’ai change d’adresse

Mon Tonnio, mon chéri,

Je suis dans ton petit salon de Bevin house, « Le Petit Prince » est là sur la table où il est né.

Je suis seule avec Anibal et ma vieille Antoinette. Je la garde parce qu’elle a pleuré avec moi ton départ. Chaque mois je pense la renvoyer pour faire des économies mais elle est encore là. Je ne saurai jamais avoir de l’argent à la banque. Je ne suis pas fière de te dire çà, je tiens si peu aux choses de la terre, à la terre même ! Si ce n’était pas pour toi je ne saurais plus faire le prochain pas.

Mon aimé quand viens tu ?

Je sais mal écrire, j’enlève mes lunettes à chaque phrase à cause des larmes, mais ici dans ton bureau de l’année dernière je te tiens plus prés de moi. Tout est pareil dans la maison, le petit arbre à boules rouges sur la cheminée, la grande sphère dans le dans le grand salon et Anibal (le chien du couple) plus grand, plus fort dort…

Je me console comme je peux, je prie souvent pour nous deux. Toi chéri demande à tes étoiles amies de nous réunir.